Chaîne de confiance – la chaîne de blocs est-elle la solution magique de la chaîne d’approvisionnement?

Published on 21 December 2019

blockchain_in_the_supply_chain
avatar
WRITTEN
By
Generix Group
Catégories
Supply Chain

Les chaînes d'approvisionnement sont compliquées et comme elles se compliquent davantage, certaines technologies-clés entrent en jeu pour rationaliser le processus. L'une des exigences les plus complexes de la chaîne d'approvisionnement moderne est la traçabilité, et pour les entreprises des industries alimentaires et pharmaceutiques qui sont hautement réglementées, c’est plus qu'une simple exigence de conformité, mais un facteur de risque pour la survie même de leurs activités.

Nous avons tous lu les gros titres sur les rappels massifs d'aliments ou de médicaments qui ont semé la panique chez les consommateurs, entraînant les producteurs à consulter leurs avocats. Il est très facile de constater le défi à relever : tout produit alimentaire ou pharmaceutique prêt à être consommé par le consommateur peut puiser ses ingrédients et ses composants dans une multitude de sources différentes, pour ensuite passer par plusieurs autres mains et autres processus en route vers la palette, l'étagère ou le quai de chargement. 

 

Suivez-nous

BLOCKCHAIN IN THE SUPPLY CHAIN

Jusqu'à très récemment, le suivi et la traçabilité des matériaux à différents stades d'achèvement étaient pour le moins laborieux et parfois pratiquement impossibles. Dans un environnement de collaboration intense entre de nombreux organismes et systèmes, l'un des plus grands défis pour les opérateurs de la chaîne d'approvisionnement alimentaire et pharmaceutique a été l'intégration des données à travers d'innombrables systèmes propriétaires, le tout dans le but de construire et de maintenir un réseau de confiance et de visibilité à 100 % entre les partenaires. Bien que la confiance soit une exigence essentielle pour que toute chaîne d'approvisionnement fonctionne avec succès et de manière fluide, à mesure que les réseaux de collaborateurs s’étendent et se dispersent, la confiance ne peut se résumer qu’à une simple poignée de main ou qu’à une entente de niveau de service.  

Bienvenue à la chaîne de blocs

Si, ces dernières années, le monde semble s'être divisé entre ceux qui comprennent la chaîne de blocs (blockchain) et ceux qui ne la comprennent pas, la plupart des gens de cette dernière catégorie sont pardonnés, étant donné la façon dont elle s’est tout d’abord fait connaître; elle a initialement été présentée comme étant simplement une composante des échanges de cryptomonnaie comme le bitcoin. En fait, les cryptomonnaies ne sont que des applications de la chaîne de blocs qui peuvent être mises en application d'une infinité de façons qui n'ont peut-être rien à voir avec l'échange de devises. Mais lorsque nous appliquons la technologie à divers cas d'utilisation dans la gestion de la chaîne d'approvisionnement, nous pouvons immédiatement voir son énorme potentiel de rationalisation et d'automatisation dans la distribution des opérations. Ce fut certainement un moment de révélation pour moi dans ce qui, au début, me semblait être un environnement commercial numérique d'une complexité déconcertante. 

Décortiquons certains des concepts de la chaîne de blocs et voyons comment « sa sécurité et son immuabilité » unique, pour citer le gourou de la chaîne d'approvisionnement, Dave Blanchard, répond directement aux défis de longue date de la gestion de la chaîne d'approvisionnement, en particulier dans les industries alimentaires et pharmaceutiques. Mais tout d'abord, pour une définition simple et immédiatement applicable pour les gens de la chaîne d'approvisionnement, la chaîne de blocs est essentiellement une version numérique du traditionnel registre de la chaîne d'approvisionnement, mais unifiée, universelle, virtuelle et permanente. Comme les étoiles dans le ciel, elles sont visibles par tous, où qu'elles se trouvent, ce qui permet de les étudier et d’enregistrer en permanence toutes les interactions entre elles de manière universelle. Si les systèmes utilisés pour accéder aux chaînes de blocs ou pour les déclencher sont propriétaires, l'échange lui-même est ouvert à tous. 

L'une des meilleures analogies avec la chaîne de blocs est qu'elle ressemble beaucoup à Internet. C’est un réseau distribué de ressources partageant toutes les mêmes protocoles; dans le cas d'Internet, ce sont les URL, les hyperliens, le html et d'autres langages de balisage supportés par les navigateurs, sur la chaîne de blocs, ce sont les algorithmes solides et sûrs. Étant donné qu'il s'agit d'un échange de source ouverte, toutes les parties ont accès aux mêmes données ou blocs. La création de blocs, cependant, nécessite des autorisations explicites, des éléments de registre hautement sécurisés et chiffrés et des jetons qui ne peuvent être utilisés que par des parties authentifiées. Dans un exemple classique, la livraison d’un chargement de matériaux serait représentée par un bloc, créé par le destinataire. Lorsque les matériaux arrivent, un nouveau bloc est créé pour enregistrer les deux dépendances comme étant satisfaites. En règle générale, le destinataire a également créé un bloc pour confirmer la quantité de la commande, les conditions ou d'autres facteurs énoncés dans l’entente de niveau de service. Ces blocs de « réponse » peuvent être créés manuellement par un opérateur humain, ou déclenchés automatiquement par des dispositifs de balayage mobiles ou de l'IdO (Internet des objets). 

Tout système d'inventaire ou toute formule d’échange de données informatisé (EDI) peut être supporté par les chaînes de blocs, qui existent en dehors des systèmes fermés et sont à la disposition de tous. C'est là que l'analogie avec Internet bascule, car contrairement à une adresse URL, un bloc ne peut être piraté, usurpé, modifié ou détruit. Tous les blocs de la chaîne de blocs, une fois créés, sont là comme « une source de vérité unique, immuable et sérialisée », selon les mots poétiques de Dave Blanchard. 

Dans son récent livre blanc sur le sujet, Blockchain in the Supply Chain (Chaîne de blocs dans la chaîne d'approvisionnement), M. Blanchard explique clairement pourquoi la chaîne de blocs sera une solution miracle pour la chaîne d'approvisionnement, et probablement sa meilleure application à ce jour. Ses caractéristiques combinées d'hyper-registres non propriétaires, distribués, universellement accessibles, chiffrés et hermétiques, pouvant être actionnés par l'homme ou la machine, suppriment précisément les obstacles cités ci-dessus. Si ces caractéristiques constituent à elles seules un cadeau du ciel, il y a mieux. Une autre caractéristique, et la préférée de Blanchard pour son énorme potentiel de déploiement de l'automatisation à grande échelle, est ce qu'on appelle la chaîne de blocs Smart Contracts (contrats intelligents). Celle-ci va bien au-delà des blocs de données statiques standard, en permettant de déclencher dynamiquement et automatiquement un code exécutable qui pourrait faire un bon nombre de choses : générer un paiement (avec des systèmes de facturation bitcoin ou natifs), préparer d'autres systèmes pour un traitement ultérieur des matériaux ou même générer un retour en fonction de l'état des données reçues générées dans le bloc de contrats intelligents. L'exemple utilisé par Blanchard est celui d'un simple achat de musique en ligne, par exemple sur le site de Taylor Swift. Au moment où la commande est faite, un paiement par bitcoin est versé à Taylor, ou plus vraisemblablement au Big Machine Label Group, qui s’occupe maintenant son catalogue. Lorsque nous télégraphions ce simple échange aux innombrables transactions qui ont lieu à la minute près dans une chaîne d'approvisionnement très occupée, nous commençons à ressentir la magie. 

Un cas d'utilisation à utiliser

Comme une image vaut mille mots, voyons comment la chaîne de blocs pourrait être appliquée à un cas particulier d'utilisation commerciale de la transformation alimentaire dans sa complexe chorégraphie logistique quotidienne. Durant le mois le plus chaud de l'année la plus chaude jamais enregistrée, les jours arrivant par vagues de températures record, on peut facilement imaginer que le « facteur fraîcheur » des produits dépendant du transport et du stockage au froid soit devenu primordial. Dans ce cas fictif, une marque entièrement américaine, dont les tartes aux pommes congelées, fleurons de la gamme, ne doivent jamais dépasser -18°C, doit veiller à éviter cette situation à chaque étape. Dans les chaînes d'approvisionnement traditionnelles basées sur la confiance humaine, c’est au mieux espéré, mais pratiquement impossible. Que doit faire un responsable de la traçabilité alimentaire? 

Dans le scénario évolué de la chaîne de blocs, la constante de stockage et de transport, soit la température inférieure à -18oC, devient un bloc de contrat intelligent à chaque point de service. Au moment où les tartes quittent l'usine, le fournisseur responsable du transport génère un bloc pour leur arrivée, puis un autre tiré de l'indicateur de température horodaté de son camion. Si lors d’une journée caniculaire, la température de son camion dépasse -18°C, le contrat intelligent signale le problème et déclenche des solutions de rechange potentielles qui pourraient inclure l'envoi d'un autre camion. Le scénario se reproduirait à chaque point de service qui suit jusqu'à la destination finale, soit le congélateur de l'épicerie artisanale. Puis, par une chaude journée d'août, si le pâtissier américain reçoit une alerte lui indiquant que les tartes de Salt Lake City ont entraîné plusieurs cas d'intoxication alimentaire, un événement rare mais qui nécessite une action rapide et immédiate, il sera plus facile pour lui d’identifier la cause, le chemin et les nombreuses tartes qui ont pu être contaminées. Un tour d'horizon des chaînes de blocs de la semaine apporte la réponse. La panne d'un des camions réfrigérés n'a pas été signalée et le chauffeur a transféré le lot de tartes dans un autre camion sur les derniers kilomètres. Lorsque les tartes arrivent à l'épicerie artisanale, le bloc de reçus de livraison a été créé, mais le camion n'était pas équipé pour fermer le mandat de contrôle de la température. Grâce à la chaîne de blocs, le pâtissier a rapidement identifié la brèche et la source des tartes contaminées, a averti le partenaire responsable de l’expédition et a évité un rappel à plus grande échelle, ayant pu immédiatement remonter jusqu'à ce camion non réfrigéré. 

Bien qu'il s'agisse d'un exemple simple, il donne un aperçu du potentiel sans précédent de la chaîne de blocs pour résoudre en un coup d'œil d'innombrables problèmes de chaîne d'approvisionnement auparavant insurmontables. En créant une chaîne de confiance inébranlable entre les réseaux de partenaires du monde entier et en renforçant la visibilité et la traçabilité instantanée à chaque point de service, les opérateurs des chaînes d'approvisionnement, et en particulier les entreprises du secteur de l'alimentation et des boissons, peuvent faire un pas de géant vers une conformité à 100 % en réduisant les risques pour leur entreprise. 

Nous serions ravis d'avoir de vos nouvelles. Quels sont, le cas échéant, vos projets de mise en œuvre de la chaîne de blocs, et dans quels domaines de vos activités pensez-vous qu'elle aura le plus d'impact? Nous vous invitons à participer à notre enquête hebdomadaire. 

FAITES NOTRE SONDAGE BLOCKCHAIN IN THE SUPPLY CHAIN 

Comme toujours, nous aimerions avoir l'occasion de discuter de vos défis et de vos priorités et d'examiner comment les systèmes de gestion d'entrepôt, d'exécution de la fabrication et de soutien de la chaîne d'approvisionnement (Generix Supply Chain Hub) de Generix Group, leader du secteur, peuvent fonctionner pour vous. Écrivez-nous pour demander une évaluation complémentaire de votre opération à l’adresse letstalk@generixgroup.com.