Vos chaînes d’approvisionnement sont-elles prêtes à une guerre commerciale?

Publié le 30 August 2018

BlogPostTradeWar_4
avatar
WRITTEN
By
Generix Group
Catégories
Entrepôt

Seize choses à faire pour vous préparer à la tempête

Une guerre commerciale a commencé à menacer les chaînes d'approvisionnement mondiales au moment où la saison des ouragans de 2018 a débuté. Les guerres commerciales et les ouragans ne sont, bien sûr, pas reliés. Mais tous deux peuvent perturber les chaînes d'approvisionnement, et tous deux exigent que chacun y soit prêt. Ce qu’il faut pour faire face aux ouragans est une bonne analogie pour parler de la façon dont les entreprises peuvent se préparer aux guerres commerciales. Que pouvez-vous faire pour vous préparer? Cet article partage une mise en garde et 16 idées provenant de diverses sources. 

Seize choses à faire pour vous préparer à la tempête

Une guerre commerciale a commencé à menacer les chaînes d'approvisionnement mondiales au moment où la saison des ouragans de 2018 a débuté. 

Les guerres commerciales et les ouragans ne sont, bien sûr, pas reliés. Mais tous deux peuvent perturber les chaînes d'approvisionnement, et tous deux exigent que chacun y soit prêt. 

Ce qu’il faut pour faire face aux ouragans est une bonne analogie pour parler de la façon dont les entreprises peuvent se préparer aux guerres commerciales. 

Que pouvez-vous faire pour vous préparer? Cet article partage une mise en garde et 16 idées provenant de diverses sources. 

Contenu

Ne présumez pas que le risque encouru par votre entreprise est faible

Oui, la guerre commerciale peut être réglée avant de causer beaucoup de dégâts. Mais elle peut aussi s'aggraver avant d'être terminée. 

La première série de tarifs douaniers imposés par les États-Unis concernait l'acier et l'aluminium importés de Chine, du Canada et de l'Union européenne. 

Au moment d’écrire cet article, les tarifs de rétorsion étaient en voie d’affecter diverses catégories de marchandises américaines, incluant notamment le soja, le whisky, les produits laitiers, les pommes, le tabac et les produits pour animaux de compagnie. 

Les États-Unis viennent d'annoncer une augmentation des tarifs douaniers sur des produits chinois équivalant à 200 milliards de dollars. Ces marchandises comprennent des poissons, des bagages, des pneus, des sacs à main, des gants de baseball, des meubles, des vêtements, etc. Les tarifs douaniers devraient entrer en vigueur en septembre.

La Chine a déclaré qu'elle avait l'intention de protéger ses « intérêts fondamentaux », mais elle n'avait fourni aucun détail au moment de publier cet article. 

Retour 

Les effets sont imprévisibles

Les effets des guerres commerciales, comme ceux des grandes tempêtes, sont difficiles à prévoir avec exactitude. Une entreprise peut s’en sortir pratiquement indemne et une autre de la même industrie peut être complètement dévastée. 

Elles ont des effets sur l'économie. Les représailles peuvent s'intensifier en prenant de nombreuses formes. 

Outre les droits compensatoires, les contre-mesures peuvent également inclure un ralentissement sélectif des processus administratifs tels que les dédouanements ou les inspections de sécurité. Elles peuvent également impliquer un renforcement de la réglementation et une augmentation de la bureaucratie dans les relations commerciales avec les partenaires commerciaux.  

Les producteurs d'acier américains peuvent ne pas retirer les bénéfices à long terme qu'ils attendent des tarifs de protection. La Chine est sur le point d'inonder les marchés mondiaux d'acier à plus bas prix. 

TARIFS 

ÉTATS-UNIS  

Les fabricants qui se servent de l'acier américain risquent d'être désavantagés sur le plan des prix comparativement aux concurrents qui n'en utilisent pas. La demande d'acier américain pourrait chuter, ce qui nuirait aux producteurs américains. 

Voici comment Rosemary Coates, directrice exécutive du Reshoring Institute et présidente de Blue Silk Consulting, décrit ce risque:  

Avec les États-Unis qui imposent des tarifs douaniers sur l'importation d'acier et d'aluminium, et potentiellement sur de nombreux autres produits, le prix de vente de nos produits et de notre production augmentera, ici, en Amérique. 

Mais le reste du monde n'a pas les mêmes applications tarifaires. Ils bénéficieront de prix beaucoup moins élevés. 

Les Chinois surproduisent de l'acier depuis un certain temps, ce qui fait baisser les prix des stocks de matières premières et des produits sidérurgiques vendus dans le monde entier. Alors que les produits sidérurgiques américains deviennent plus chers, les produits chinois sont tarifés à leur avantage. Les Chinois n'ont pas nécessairement besoin de vendre sur le marché américain. 

Les produits américains qui comprennent de l'acier américain seront prohibitifs en comparaison. Résultat : nous ne pourrons pas exporter nos produits ni être compétitifs sur les marchés mondiaux. 

Malgré les risques évidents, certaines entreprises bénéficieront d'une manne surprenante. Si elles proposent des substituts à moindre coût pour les articles soumis à de nouveaux tarifs, elles verront probablement la demande augmenter fortement. 

Mais la croissance rapide de la demande perturbe les chaînes d'approvisionnement tout autant que sa baisse rapide.  

Retour 

D'autres perturbations liées au commerce se profilent à l'horizon

Outre l'escalade de la guerre commerciale, d'autres menaces commerciales à la stabilité de la chaîne d'approvisionnement se profilent à l'horizon. Les sources potentielles de perturbation comprennent : 

  • La négociation des termes de Brexit entre le Royaume-Uni et l'Union européenne (UE). 
  • Les accords commerciaux bilatéraux du Royaume-Uni. 
  • La renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et du Partenariat transpacifique (PTP). 
  • Les nouvelles négociations commerciales bilatérales entre le Mexique et l'UE. 

Retour 

Agissez maintenan

N'attendez pas qu'une menace soit inévitable. Si vous procrastinez constamment, vous risquez de limiter vos possibilités de limiter les dégâts ou de profiter des opportunités. 

Au sens figuré, l'eau douce, les lampes de poche et les piles peuvent être épuisées au moment où vous vous présentez pour les acheter. 

Seize choses à faire pour se préparer :

1. Constituez une équipe de préparation face aux situations d'urgence.

Organisez une « équipe d'impact tarifaire ». Rendez-les multifonctionnels. 

Les départements qui y participeront au sein de la compagnie varieront selon votre type d'entreprise. 

Si votre entreprise fait de la fabrication, incluez dans l'équipe les départements des achats, de la fabrication, des affaires juridiques (y compris la conformité) et des finances. Nous vous suggérons également d'ajouter les départements du contrôle de la qualité, de la chaîne d'approvisionnement, de la logistique, des ventes et du marketing. 

Si elle fait de la vente en gros, ajoutez également un membre de vos équipes de prévision de la demande et de réapprovisionnement. Ils seront en mesure de repérer les changements précoces des niveaux de la demande et des stocks.   

Si votre entreprise exerce des activités de vente au détail, ajoutez des représentants des services suivants : approvisionnement, marchandisage, achats, magasins, commerce électronique, planification du marchandisage, prévision et réapprovisionnement, planification de l'assortiment et optimisation des prix. 

Le fait est que vous voulez des idées et des perspectives diverses. Encouragez les réflexions divergentes. Écoutez attentivement les personnes qui ne sont pas d'accord avec le point de vue dominant. 

Ne limitez pas votre participation aux responsables de chaque département de votre entreprise. Parlez aux personnes en première ligne qui sont susceptibles de voir les changements en premier. Ce sont les canaris dans votre mine de charbon. 

Retour 

2. Alertez votre équipe et votre entreprise.

Êtes-vous sur la trajectoire directe de la tempête? 

Quelles sont les autres voies possibles, d'après ce que vous pouvez voir aujourd'hui? 

Quand pourrait-elle vous frapper? Quels sont les signes avant-coureurs que vous pourriez rechercher dans vos opérations? 

La demande pour certains articles est-elle en baisse de façon inattendue? Augmente-t-elle de manière inattendue pour d'autres? Surveillez les éventuelles « répercussions ». Si les tarifs vous obligent à augmenter le prix de certains articles, vos clients peuvent se tourner vers d’autres options à plus bas prix. Soyez prêt à réagir rapidement à de tels changements. 

Les clients annulent-ils leurs commandes? Certains articles deviennent-ils plus difficiles à acheter? Où les prix augmentent-ils? Quels délais de livraison s'allongent? 

Inspectez l'horizon pour détecter d'éventuelles menaces. Et les opportunités. 

Mobilisez votre réseau d'information. Étendez vos antennes d'entreprise. Branchez-vous sur les sources d'information appropriées. 

Passez en revue les médias d'information générale, comme The New York Times, The Wall Street Journal, le Washington Post, CNN, Fox News, etc. 

Lisez les médias d'affaires généraux, comme Bloomberg Business Week, Fortune, Forbes, Inc., etc. 

Recherchez des perspectives en dehors des États-Unis en consultant des publications telles que The Economist et Financial Times. 

Surveillez les signes vitaux de votre entreprise. Surveillez attentivement les recettes pour chaque article, le taux de remplissage des commandes, les délais de livraison et le niveau des stocks. Surveillez aussi l'augmentation des surstocks pour chaque article. 

Parlez à vos principaux clients. C'est un moment important pour maintenir la confiance. Comprenez comment une augmentation des prix peut affecter leur entreprise. Si vos prix doivent augmenter, assurez-vous qu'ils sachent pourquoi. Si vous pouvez leur proposer d’autres options de produits, soyez certains qu'ils en sont conscients. 

Parlez aux vendeurs. Les vendeurs sont souvent d'excellents vecteurs d'informations opportunes. Consultez à la fois votre propre équipe des ventes et celles des fournisseurs qui font appel à vous. Ils sont susceptibles d’être au courant d’informations provenant de diverses sources. Ils peuvent fournir une bonne vue d'ensemble de nombreuses entreprises, y compris de vos concurrents. 

Parlez à vos propres vendeurs ou à vos représentants du service clientèle. Prévoyez ce que vous direz pour ne pas perdre de contrats potentiels. 

Surveillez vos concurrents. S'ils exploitent un site Web qui indique les prix, voyez comment leurs prix changent pour les articles qui sont en concurrence directe avec les vôtres. Surveillez également les promotions d'articles qui pourraient faire baisser les ventes des articles dont vous avez augmenté les prix. 

Parlez à vos fournisseurs. Vos fournisseurs peuvent ne pas comprendre leurs propres vulnérabilités. Ou ils ne veulent peut-être pas révéler les défis auxquels ils sont confrontés par crainte de perdre votre entreprise. 

Malgré tout, vous pouvez lire entre les lignes des questions auxquelles ils essaient d'éviter de répondre. 

Quelles sont les tendances qu'ils observent chez leurs fournisseurs? 

Dans quelle mesure pourraient-ils s'adapter à un changement de vos quantités commandées? Pouvez-vous négocier des délais ou des conditions commerciales plus souples? Peuvent-ils expédier des articles équivalents à partir d'une usine dont la production n'est pas affectée par les tarifs douaniers? 

Parlez à vos partenaires et alliés. Ils pourront peut-être vous offrir des informations et des perspectives que vous ne pouvez obtenir d'aucune autre source.  

Restez en contact avec les associations professionnelles. Elles peuvent souvent offrir des informations à jour et très spécialisées que vous ne trouverez pas dans les médias d’affaires généraux. S'ils dirigent un bureau de lobbying, ils peuvent également fournir des perspectives et des conseils politiques importants. 

Établissez un moyen de saisir et de partager efficacement les informations. Si votre entreprise n'utilise pas encore de logiciel de partage des notes, envisagez de le faire, du moins pour votre équipe chargée de l'impact tarifaire. Le coût est faible, et les avantages peuvent être importants. 

Retour 

3. Identifiez et évaluez vos risques. Planifiez des scénarios et réfléchissez à des solutions de rechange.

Sortez vos feuilles de calcul. Développez des modèles de simulation. Créez des plans d'urgence. Établissez des critères de décision. 

FAIBLE 

MOYEN 

ÉLEVÉ 

RISQUE 

   Quelles sont vos solutions de rechange, et quelles sont leurs implications? 

Quelles sont les matières premières, les ingrédients, les composants ou les produits finis susceptibles d'être les plus touchés? Dans quels articles les matières premières, les ingrédients ou les composants tarifés sont-ils utilisés? 

Quels clients seront les plus touchés? Lesquels pourriez-vous perdre? Quels effets inattendus vos décisions pourraient-elles avoir sur les décisions d'achat de vos clients? 

Augmentez-vous les prix ou laissez-vous votre profit en pâtir? Si vous augmentez les prix, quels pourraient être les effets sur la demande et le niveau des stocks? 

Comment vos différents choix affecteront-ils vos opérations et vos coûts d'exploitation? Quelles opérations seront touchées et comment? 

Comment ces changements pourraient-ils avoir un impact sur vos recettes et vos bénéfices totaux, vos flux de trésorerie et votre bilan? 

Pouvez-vous modifier les sources d'approvisionnement? Si oui, combien de temps faudra-t-il pour activer une nouvelle source? Combien de demandes supplémentaires le nouveau fournisseur peut-il traiter? Quel serait le coût de votre nouvelle source d'approvisionnement? 

Si vous voyez les stocks augmenter pour les articles dont vous avez augmenté le prix, pensez à la manière dont vous allez les écouler rapidement pour ne pas vous noyer dans les surstocks. 

Soyez prêt à agir rapidement et de manière décisive. 

Retour 

4. Soyez attentif aux éventuels problèmes de fraude, de gaspillage, d'abus et de qualité. 

Lorsque les tarifs et les autres mesures gouvernementales perturbent les chaînes d'approvisionnement, les entreprises doivent se retourner rapidement. 

Lorsque vous modifiez rapidement vos stratégies d'approvisionnement et vos relations avec les fournisseurs, vous risquez de ne pas vérifier vos nouvelles sources de façon assez approfondie. Votre entreprise peut ainsi être exposée au risque de fraude et de perte financière, y compris l'atteinte à votre réputation. 

Cette mise en garde est tirée de l'article de Mark Pearson et de Larry Kivett, paru dans Treasury and Risk. Ils sont tous deux associés au sein des départements Conseils en gestion des risques et Conseils financiers de Deloitte. 

Leur article, "How Disruption Can Trigger Fraud in the Supply Chain" (« Comment une perturbation peut entraîner de la fraude dans la chaîne d’approvisionnement »), mentionne six façons d’en réduire l’exposition. 

Les suggestions 5 à 10 proviennent de Frank Debets, associé directeur des Services de gestion des échanges commerciaux mondiaux de PwC. Il a écrit l’article "How to Survive a Trade War" (« Comment survivre à une guerre commerciale ») dans The Business Times de Singapour.  

Retour 

5. Profitez des accords de libre-échange (ALE) existants.

Peut-être que les ALE ne valaient pas la peine d'être envisagés dans le passé. Mais face à des tarifs douaniers beaucoup plus élevés, il pourrait être utile de revenir sur le sujet. Faites votre analyse maintenant. 

Retour 

6. Évitez les tarifs en expédiant ou en achetant le produit avant la promulgation du tarif.

Vous pourriez éviter certaines augmentations en faisant passer vos marchandises par les frontières avant l'entrée en vigueur des nouveaux tarifs. Pouvez-vous accélérer la production ou l'expédition? Pouvez-vous constituer des stocks en prévision des hausses de prix? 

L'idée suivante n'est pas de Frank Debets. Il s'agit d'une méthode que les grossistes et les détaillants utilisent depuis des décennies pour augmenter les profits sur les hausses de prix et les promotions. 

Si votre entreprise est un détaillant ou un grossiste, vous pourriez voir un nouveau tarif comme une occasion d'effectuer un « achat à terme ». 

En prévision de l'augmentation de vos coûts liés aux tarifs, vous achetez plus de stocks que vous ne le feriez normalement. Vous augmentez vos prix de vente immédiatement sur les marchandises que vous recevez avant que les tarifs ne s'appliquent. Ceci vous donne une marge brute supplémentaire. 

La situation peut représenter une grande opportunité faire du profit si vous faites la bonne analyse pour acheter la quantité optimale. 

Retour 

7. Réacheminez le produit.

Si vous pouvez changer l'origine de l’approvisionnement ou la destination, vous pourriez peut-être éviter les effets des tarifs. Pouvez-vous transférer votre production d'une usine en Chine à une usine au Vietnam?  

Retour 

8. Reclassifiez.

Les pays basent généralement leurs tarifs d'importation sur les classifications douanières des marchandises. Frank Debets note que de nombreuses entreprises ne peuvent pas fournir de documents à l'appui de la classification douanière pour un tiers à la moitié de leurs marchandises. 

En révisant vos classifications douanières, vous pourriez éviter certains tarifs. 

Retour 

9. Réduisez la valeur des biens soumis à des tarifs douaniers.

Les droits à l'importation s'appliquent généralement « ad valorem », à un pourcentage déterminé de la valeur déclarée d'un article. Certaines entreprises n'ont pas pris soin d'indiquer la valeur des marchandises lorsque les droits étaient faibles. Mais lorsque les droits de douane sont élevés, il est important de déclarer une valeur exacte. 

Vous pouvez peut-être réduire légalement la valeur des marchandises qui traversent les frontières. Vérifiez vos options. Elles varient selon les pays. 

Retour 

10. Documentez votre conformité.

Avec les nouveaux tarifs en vigueur, les agents de douane s'attendront probablement à une vérification plus approfondie de la conformité. Si vous affirmez que les produits concernés ne sont pas originaires de Chine, préparez-vous à fournir des documents pour le prouver. 

Retour 

11. Recherchez des exemptions tarifaires.

Si votre entreprise se trouve aux États-Unis, vous pouvez demander une exclusion tarifaire au département du Commerce américain. 

Mais soyez prévenu. Les règles d'éligibilité sont floues et vous risquez d'être confronté à un processus long et frustrant dont le résultat ne sera pas ou sera peu expliqué. 

Retour 

12. Agissez sur le plan politique.

Bien que la guerre commerciale soit déjà là et semble s'intensifier, les politiciens sont toujours prêts à écouter leurs électeurs. Faites-leur donc connaître votre point de vue. 

Préparez-vous en leur donnant des précisions. Comment les tarifs douaniers et les contre-mesures affecteront-ils votre entreprise? Vos employés? 

Si vous n'avez pas de budget pour votre propre lobbying à Washington, passez par vos associations professionnelles. 

Retour 

13. Faites-vous connaître du public.

Alors que votre entreprise ressent la compression des tarifs, partagez votre histoire grâce aux médias traditionnels et aux médias sociaux. 

Racontez comment la politique commerciale américaine touche vos employés, vos plans d'investissement et la tarification de vos produits. 

Aidez les consommateurs à comprendre comment les tarifs et les contre-mesures sont susceptibles d’avoir un impact sur leur portefeuille. 

Retour 

14. Cherchez des opportunités parmi les menaces.

Ne vous enfermez pas dans un état d'esprit purement défensif. 

Toute grande menace au statu quo apporte également de grandes opportunités. Comment pouvez-vous en bénéficier? 

Retour 

15. Mettez à jour votre site Web et vos catalogues de produits.

Si vous avez une entreprise en ligne, soyez prêt à apporter des modifications à votre site Web. 

Si possible, ajustez les prix et proposez des produits de remplacement pour les articles dont les prix augmentent. 

Retour 

16. Mettez à jour votre technologie et vos systèmes d'information.

De nombreuses nouvelles technologies permettent une plus grande agilité et une plus grande souplesse. Si vous ne les avez pas encore mises en œuvre, elles ne vous aideront peut-être pas beaucoup dans le cadre de la série actuelle de tarifs. Mais elles peuvent vous aider à vous préparer à l'incertitude future. 

Comme le dit le proverbe, le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le meilleur moment suivant est aujourd'hui. 

Generix Group ne propose pas de logiciels dans toutes les catégories énumérées ci-dessous. Nous avons inclus les noms de quelques fournisseurs pour vous aider à démarrer vos recherches. 

Systèmes pour manufacturiers  

Planification du risque et évaluation des chaînes d’approvisionnement. De nouveaux logiciels peuvent vous aider à cartographier les chaînes d'approvisionnement pour tous les articles de votre inventaire. Ils peuvent également vous alerter lorsque des événements tels que des tempêtes ou de nouveaux tarifs sont susceptibles de perturber vos chaînes d'approvisionnement. Certains peuvent le faire même pour les fournisseurs de vos fournisseurs. 

Systèmes de gestion d’entrepôt (SGE). Toute modification de l'approvisionnement en produits, du niveau de la demande ou de l'assortiment de produits se répercutera sur vos opérations logistiques. 

Pour faire face efficacement à ces changements, déployez un système de gestion d'entrepôt (SGE) qui vous offre la souplesse dont vous aurez besoin pour traverser les périodes d'incertitude. 

Generix Group offre des systèmes de gestion d'entrepôt constitués de technologies plus récentes qui permettent une mise en place plus rapide et une configuration plus facile. 

Systèmes d'exécution de la fabrication (MES). Ce logiciel fonctionne en conjonction avec votre système de planification des ressources de l'entreprise (ERP), votre système de planification des besoins en matières (MRP) et votre SGE. 

Il est particulièrement utile pour gérer la fabrication légère, l'assemblage ou la mise en trousse. Generix Group Amérique du Nord offre un MES qui est bâti sur la même technologie flexible que le SGE de Generix Group. Les deux systèmes ne nécessitent aucune intégration l'un à l'autre et sont faciles à configurer ou à reconfigurer. 

Planification de systèmes de fabrication. Ces systèmes vous permettent de planifier la demande pour vos produits manufacturés. Ils sont normalement liés à des systèmes MRP. Ils vous aident à acheter les bons ingrédients ou composants nécessaires à la fabrication en quantité suffisante. Ils vous aident également à planifier la production. 

La précision des prévisions devient encore plus importante lorsque les tarifs douaniers perturbent les schémas de demande établis.   

Systèmes pour les détaillants et les grossistes 

Si votre entreprise est active dans le commerce de gros ou de détail, envisagez également ces applications logicielles : 

Prévision de la demande et réapprovisionnement des stocks. Ces systèmes automatisent largement le processus d'achat de la bonne quantité de stocks pour répondre aux changements dans la demande. Le meilleur de ces systèmes offre des capacités de prévision des délais de livraison. Ils ajustent les niveaux des stocks de sécurité lorsque les délais deviennent plus variables.  

Optimisation des prix. Ce logiciel vous aide à fixer des prix optimaux pour les produits finis vendus au détail. Il modélise l'élasticité de la demande par rapport au prix en se basant sur les données historiques des ventes. 

Ces systèmes accumulent des données qui aident les détaillants à comprendre les effets sur les recettes et les bénéfices lorsque les prix de détail changent. Les détaillants peuvent effectuer cette analyse pour chaque article, magasin par magasin. 

Optimisation de l'assortiment. Ce logiciel aide les détaillants à déterminer la combinaison d'articles la plus rentable dans un assortiment de marchandises. 

Si le coût des articles d'un assortiment augmente, le détaillant doit-il faire payer la hausse de prix aux clients? Ou est-il plus rentable, en fin de compte, que la compagnie absorbe la hausse? Ou de trouver des articles de remplacement? Ce logiciel peut vous aider à prendre ces décisions. 

Retour 

Quelles mesures votre entreprise prend-elle? Veuillez partager vos réflexions et vos idées dans la section « Commentaires » ci-dessous. 

Pour télécharger une version PDF de cet article, veuillez cliquer ici.