Skip to main content
By Christophe Viry
on 15 Jun 2017 12:32 PM
  • EDI
  • E-Invoicing
  • SaaS
2017 est l’année des changements importants sur le marché de la facturation électronique. En effet, les projets de déploiement qui ont vu le jour dès 2005 commencent réellement à prendre forme et produire leurs effets. En France, cela est principalement dû à l’entrée en vigueur de certaines réglementations gouvernementales dans le secteur public, notamment l’utilisation obligatoire de la plateforme CHORUS, et au fait que le secteur privé se dirige rapidement dans cette voie. Par ailleurs, avec la disparition de la plateforme B-Process-Ariba-Sap, 3 000 entreprises sont désormais à la recherche d’un nouveau partenaire de facturation électronique. En France, nous pouvons également nous attendre à l’arrivée dans un futur proche de normes en matière de déclaration immédiate de la TVA, telles que l’actuel SII en Espagne et le SAFT-AT au Portugal. Naturellement, ces nouvelles normes donnent lieu à une demande en ressources encore plus sophistiquées et adaptables.
 
La bonne nouvelle concerne le marché français de la facturation électronique qui connaît un développement certain, avec plus de 30 entreprises proposant différentes solutions qui couvrent un vaste éventail de besoins. La facturation électronique fait désormais partie des services de base. Près de 10 000 entreprises utilisent aujourd’hui une solution de facturation électronique, soit une augmentation de 50 % dans le monde des grandes entreprises et des PME ! Un marché parvenu à maturité est également synonyme de solutions stables et hautement fonctionnelles. Avec près de 15 ans de pratique à leur actif, les entreprises offrent désormais toutes sortes de solutions, et notamment une dizaine de « plateformes complètes » différentes dans lesquelles la facturation n’est qu’un avantage parmi d’autres. Cela signifie que de véritables efforts ont été fournis en vue de créer des produits hautement fonctionnels mais abordables, poussés par la concurrence et le besoin. Parallèlement, depuis deux ou trois ans, les précurseurs travaillent sur des solutions de deuxième génération, laissant ainsi se profiler un marché de la facturation électronique empreint de nouveauté et d’innovation. Nous assistons donc à des développements rapides dans le monde de la facturation électronique, une situation face à laquelle nous pouvons véritablement nous montrer optimistes !
 
Les fournisseurs de solutions de facturation électronique proviennent de différents domaines, ce qui contribue à la diversité du marché et le rend intéressant. Il s’agit de fournisseurs SaaS, B2B, et EDI, ainsi que de fournisseurs de certificats, signatures et archivage numériques. Parallèlement, les sociétés de traitement de documents papier, les éditeurs ERP et les fournisseurs de plateformes collaboratives P2P, O2C et SCF disposent de leur propre segment de marché. Dans le même temps, la plupart des solutions modernes sont désormais proposées en tant que SaaS, rendant ainsi la facturation électronique accessible et abordable pour tout type d’entreprise.
 
Nous nous pencherons plus en détail sur ce sujet avec des articles complémentaires sur pourquoi changer de fournisseur de solutions de facturation électronique est une bonne idée, les critères à suivre pour choisir un nouveau fournisseur de solutions de facturation électronique et les dix principales étapes d’un projet de migration. Restez connectés !
 

Christophe Viry

Expert in EDI, Software integration, e-invoicing…