Skip to main content
on 06 Jun 2017 2:25 PM
  • EDI
  • E-Invoicing
  • SaaS
Il est dans l’intérêt de chacun d’investir dans une solution de facturation « zéro papier » qui répondra à l’ensemble des exigences légales actuelles et à venir, et à celles relatives au système. Tandis que les avantages d’un système « zéro papier » sont évidents, la transition, en revanche, n’est pas une mince affaire. Avant de choisir une solution, il y a certains points et questions à examiner en collaboration avec un cabinet de conseil et des prestataires de services.
 

En quoi un cabinet de conseil peut vous être utile ?

Un cabinet de conseil peut vous aider tout au long du processus de transition en vous conseillant quant au choix du prestataire pour superviser la mise en œuvre finale.Toute personne faisant la démarche de consulter doit être consciente des difficultés d’ordre juridique et réglementaire qui accompagnent la transition, et veiller à ce que tout nouveau système soit en conformité avec la législation.

Un cabinet de conseil doit également vous aider à choisir un prestataire de services, comme par exemple Generix Group, qui assurera une transition en douceur vers le monde du « zéro papier ». Comme la concurrence dans ce domaine n’est pas effrénée, vous devriez obtenir un bon aperçu de ce qu’ils sont tous en mesure d’apporter à une entreprise.
 

Que rechercher chez un prestataire de services ?

Le prestataire de services doit être reconnu comme respectant les lois en vigueur et capable d'assurer l’interopérabilité. De plus, il doit prouver sa qualité d’expert dans le domaine ainsi que sa capacité à conserver ce niveau d’expertise, y compris lorsque les lois ou les exigences évoluent. Il doit être capable de gérer un contexte international et de fournir facilement une solution adaptable en mesure d’intégrer les lois internationales afférentes à la facturation. Il est également utile de voir le portefeuille clients du prestataire car des correspondances entre les typologies de clients représentent un avantage pour vous. Outre ce qui précède, puisque le droit actuel impose aux entreprises de conserver leurs factures pendant dix ans, il faut également garder à l’esprit la longévité du système d’archivage quel qu’il soit.
 

Une solution SaaS proposant plusieurs options

Étant donné que les tâches de maintenance et de mise à jour du logiciel incombent au prestataire, chez Generix, nous conseillons l’utilisation d’une solution SaaS, qui s’avère moins chère et plus simple à gérer. Par ailleurs, nous proposons trois différentes sortes de facturation grâce à l’offre la plus complète du marché et à une flexibilité quant au flux de facturation et à la taille de l’entreprise. Selon nous, il faut toujours penser à l’avenir chaque fois qu'un tel changement survient dans la vie d'une entreprise.
 

Christophe Viry

Expert in EDI, Software integration, e-invoicing…