Skip to main content
By Isabelle Badoc
on 08 Jun 2017 12:21 PM
  • eLogistics
  • Logistics suppliers
  • SaaS
  • TMS/WMS
Les indicateurs clés de performance (KPI) constituent une partie importante, sinon essentielle, de toute activité. Ils permettent en effet d’identifier et de mesurer la performance des processus métiers et des objectifs à différents niveaux le long de la supply chain. Il est conseillé aux entreprises de disposer de références standard de mesure de la performance qui peuvent ensuite être utilisées en vue de vérifier les progrès de l’entreprise, d’identifier les domaines nécessitant des améliorations et de comparer sa performance avec celle de la concurrence. Tandis que chaque entreprise possède généralement une série de KPI personnalisés, il existe toutefois quelques KPI de référence standard que toutes les entreprises devraient intégrer à leur configuration WMS et TMS.
 

Gestion des stocks

Les stocks devraient constamment être mesurés selon plusieurs critères : renouvellement, coûts de stockage et exactitude. Les produits qui ont tendance à être stockés plus longtemps que d’autres en entrepôt sont susceptibles de coûter plus d’argent qu’ils n'en rapportent. Si vous disposez d’un système de mesure précis du renouvellement des produits et de la durée de stockage des articles, vous pouvez alors réévaluer votre inventaire et assurer un stockage plus efficace. L’idée est d’évaluer les préférences et les habitudes de vos clients et de constituer le stock en conséquence.
 
De plus, se doter d’un système automatisé pour mesurer la précision de vos stocks, contrairement à un procédé manuel traditionnel, vous permettra d’éviter les coûts superflus, de maintenir des stocks plus précis et de réduire le risque d’erreur.
 

Réception

Il s’agit d’un aspect souvent pris en considération après coup ou au dernier moment au profit de maillons de la chaîne plus importants, comme la préparation des commandes ou l’expédition. Toutefois, les dysfonctionnements survenant dès la réception peuvent avoir des conséquences d’un bout à l’autre de la supply chain. Elle constitue une partie absolument essentielle d'un entrepôt et des mesures importantes doivent y être réalisées, comme le coût par ligne de commande reçue, le volume par heure de main d’œuvre, le temps de présence du camion sur le quai ainsi que des reçus exacts.
 

Mise en stock

Ce n’est pas l'opération la plus facile à mesurer, mais c’est possible. Les KPI de mise en stock comprennent la durée du cycle ou le taux de précision, le coût par article mis en stock, la durée écoulée entre la réception et la zone de préparation ainsi que le taux horaire de mise en stock.
 

Préparation/Conditionnement des commandes

Sans surprise, l’évaluation précise de la préparation et du conditionnement des commandes revêt une importance capitale pour la plupart des entreprises. Il s’agit de la zone de l’entrepôt la plus diverse et qui exige le plus de travail, c’est aussi celle où l’on peut évaluer la performance directement liée à la satisfaction client. C’est aussi la partie la plus coûteuse pour l’entreprise et au sein de laquelle les dysfonctionnements entraînent directement un manque à gagner. Les mesures importantes comprennent le coût par ligne de commande préparée, les commandes préparées par heure, les coûts de main d’œuvre pour la préparation, l’utilisation de consommables (comme les matériaux et les cartons d’emballage), ainsi que les durées de cycles par commande. Le pourcentage de lignes de préparation de commandes parfaites est aussi un bon indicateur à ajouter, car cela incite à sans cesse l'améliorer. Cette partie de la chaîne a une incidence directe sur le client car une préparation ou un conditionnement inadapté entraîne des erreurs d’expédition et de livraison, ce qui doit évidemment être évité autant que possible.
 

Stockage

Les installations de stockage peuvent être gérées à l’aide de systèmes manuels ou automatisés et chacun d’entre eux peuvent être mesurés de façon précise grâce à votre WMS. Que votre système s'organise selon un stockage en blocs ou en rack, ou un stockage par unité, Miniload ou carrousel, de bons indicateurs de mesure comprennent le coût de stockage par article, l’entreposage des stocks par mètre carré et la couverture de stockage.
 

Expédition

Le simple terme d’« expédition » ne rend pas justice à l’importance que revêt cette phase de la chaîne, car celle-ci englobe bien plus de choses que simplement charger des camions et les envoyer chez des clients ou d’autres parties de la supply chain. Le coût par article expédié, le coût par commande expédiée, les heures de main-d’œuvre comptées par commande, le pourcentage de chargements parfaits, l’utilisation du quai de chargement et la durée écoulée entre la préparation de la commande et son départ constituent d’excellents critères d’évaluation de l’expédition.
 
Même si les KPI indiqués ci-dessus représentent des mesures importantes, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive. La sécurité, la satisfaction du personnel, la performance du transporteur et l’indice de carburant du DOE (le département de l’Énergie américain) constituent d’autres indicateurs pouvant être mesurés par votre WMS et votre TMS. Au final, tous les KPI seront des mesures précises de l’ensemble de votre supply chain. Ne les négligez pas !
 

Isabelle Badoc

Expert in Supply Chain, Warehouse Management, Transport Management, e-commerce Logistics …