Skip to main content
By Christophe Viry
on 21 Jun 2017 1:40 PM

Les entreprises de tous les secteurs industriels font face à un nombre croissant de difficultés à mesure que le paysage de la consommation poursuit son évolution rapide. Elles essaient de se tenir au courant des changements continus et subissent une forte pression pour devancer la concurrence. C’est particulièrement le cas dans les secteurs du commerce de détail et de la fabrication où les consommateurs sont de plus en plus exigeants. Nous assistons aujourd’hui à une transformation totale qui implique la nécessité de commencer à considérer les sociétés B2B comme des B2B2C, en veillant à ce que la promesse faite au client final, et à l’intermédiaire, soit tenue. Le client est devenu l’élément moteur de toute transaction et les entreprises changent leurs modèles commerciaux pour accueillir ce changement.

Chacun veut sa place dans le marché B2C

L’intensification de la concurrence est l’une des principales difficultés rencontrées par les entreprises de toutes tailles, parmi lesquelles plus de 58 % du panel de l’enquête CATI de Generix Group réalisée par IDC durant l’été. Cela s’explique principalement par le fait qu’aujourd’hui, toutes les sociétés de biens de consommation vendus sous emballage, par exemple, luttent pour se faire une place dans le marché B2C. En raison de la progression rapide de la consumérisation, de nombreuses entreprises, anciennes et reconnues depuis longtemps, éprouvent des difficultés à suivre la dynamique d’agilité et d’innovation des nouvelles entreprises.

Un manque de visibilité générale

Le fait que les entreprises sont aujourd’hui confrontées à la nécessité de moderniser leurs systèmes informatiques en vue de suivre l’évolution des consommateurs représente une autre difficulté de taille. Plus de 40 % des entreprises interrogées dans l’étude IDC mentionnée précédemment ont indiqué que le manque de visibilité et de traçabilité de la supplychain, ainsi que l’absence totale de flexibilité de leurs systèmes informatiques, constituent des problèmes importants auxquels il faut remédier. Au lieu de les aider à gérer les transformations numériques actuelles, la technologie freine en réalité leur progression. Dans un monde où nous comptons sur la transformation numérique pour avoir une longueur d’avance, beaucoup d’entreprises considèrent que leurs propres systèmes ne sont plus à la hauteur.

Christophe Viry

Expert in EDI, Software integration, e-invoicing…