Intelligence artificielle et secteur logistique : des bénéfices évidents

Publié le 24 septembre 2021

benefices-intelligence-artificielle-secteur-logitisque
generix_group
Rédigé
par
Generix Group
Catégories
Chaîne D'approvisionnement
Tendances

Alors que la situation sanitaire à travers le monde entraîne un essor inédit de l’e-commerce, 50 % des organisations supply chain investiront dans des technologies prenant en charge l’intelligence artificielle (IA) ainsi que des capacités d’analyse avancées, d’ici 2024 selon Gartner. Mais en quoi l’intelligence artificielle est-elle un allié incontournable pour optimiser le fonctionnement et le pilotage de l’entrepôt intelligent ?

Les acteurs de la supply chain sont confrontés à des réductions de marge qui exigent à la fois une amélioration constante de leur performance (par exemple, réduire les délais de livraison pour augmenter la satisfaction client) et une optimisation de leurs coûts (mètres carrés, personnel, transport), afin de sauvegarder leur rentabilité. L’intelligence artificielle permet justement de prendre les devants et tirer parti de ces contraintes !


Rappelons tout d’abord que l’IA est bien plus qu’une simple automatisation. Si cette dernière est indispensable au bon fonctionnement d’un entrepôt aujourd’hui, elle est déjà bien présente chez les grands acteurs français de la logistique, à travers notamment la RPA1 et les robots. L’IA va beaucoup plus loin : en mariant une puissance de calcul importante et une capacité à apprendre en permanence, elle peut traiter des volumes de données vertigineux pour en tirer des informations essentielles à vos activités. En améliorant d’elle-même sa performance et la qualité de ses prévisions, elle permet de piloter l’entrepôt en temps réel et même avec un temps d’avance. Voici 5 aspects qui font de l’intelligence artificielle, un outil indispensable pour vous :
 

 1. IA et gestion des stocks : pour une meilleure réactivité

Les entrepôts connectés aux logiciels de vente de leurs clients savent déjà anticiper les préparations de commande, et peuvent lancer le picking à peine la carte bancaire débitée. Désormais, il s’agit grâce à l’intelligence artificielle de lire les tendances récurrentes (pics d’activité chez tel client) ainsi que les signaux faibles (retour au bureau dans tel pays après une longue période de télétravail) pour identifier les références qui seront les plus demandées et ainsi réduire les délais de livraison, tout en évitant le surstockage. L’analyse des données historiques de vente par famille d’article peut donc permettre de mieux s’approvisionner, mais aussi de mieux gérer la disposition physique des stocks une fois reçus. Cette réactivité est clé pour renforcer les partenariats avec les clients.

2. IA et préparation des commandes : pour optimiser les itinéraires 

l’IA permet d’organiser de manière intelligente le picking ainsi que les itinéraires des robots jusqu’au préparateur, et apporte aussi une précieuse aide à la décision quant à la meilleure façon de disposer les colis sur la palette, dans une optique de réduction des coûts et de l’empreinte environnementale.

 3. IA et transport : pour maximiser le remplissage des camions 

Qu’il s’agisse des circuits de prélèvement et tournées de livraison, de l’heure estimée d’arrivée des colis, du choix des prestataires de transport ou de la maintenance prédictive des véhicules, l’intelligence artificielle est capable d’analyser les données passées pour proposer les combinaisons les plus efficientes.

 4. IA et Gestion RH : pour affecter au mieux les collaborateurs

Toujours en s’appuyant sur l’historique et en corrélant les données les unes aux autres, l’IA fournit des informations précieuses sur le nombre d’opérateurs nécessaires, notamment en périodes de pics de charge. Elle permet donc d’optimiser la ressource, mais aussi l’affectation des salariés et éventuels renforts de main d’oeuvre aux fonctions et secteurs adéquats.

5. IA et supply chain : pour mieux coordonner les flux

En plus d’améliorer chacune des étapes ci-dessous, la grande force de l’intelligence artificielle réside sans doute dans sa capacité à coordonner les flux dans les différentes étapes et fournir une vision globale et en temps réel de l’entrepôt. Elle joue donc le rôle de « chef d’orchestre » de l’entrepôt pour s’assurer que de bout en bout, votre organisation respecte vos exigences de performance, mais aussi vos contraintes réglementaires (traçabilité des flux) et sanitaires (nettoyage des palettes).
 

L’intelligence artificielle doit pouvoir s’appuyer sur des données fiables pour améliorer la gestion et les processus de décision. La première étape consiste donc à organiser la collecte intelligente, le nettoyage systématique et le stockage sécurisé de vos données.
Convaincu ? Par où commencer alors, pour hisser vos sites logistiques au niveau d’exigence attendu aujourd’hui et demain ?
Generix vous accompagne dans vos projets de digitalisation de votre supply chain, contactez-nous !

 

1 Automatisation robotisée des processus
Autres sources :  Gartner, janvier 2021