Skip to main content
cibersecurity 2018
By Philippe SEGUIN
on 26 Jul 2018 10:35 AM

WannaCry, NotPetya, Industroyer… Les cyberattaques ont encore fait des ravages dans les entreprises en 2017. Loin de s’effacer, la menace a tendance à s’accroître d’année en année, comme le souligne le dernier rapport de l’ANSSI. Parallèlement, les volumes de données traitées par les entreprises ne cessent d’augmenter, ce qui en fait des cibles privilégiées pour les hackers, toujours avides de rançons. Comment se protéger contre leurs attaques à l’aune du RGPD ? Retour sur les chiffres de la cybersécurité en 2017. 

 

Ransomwares : les entreprises dans l’œil du cyclone 

Selon l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), l’année 2017 a été marquée par des cyberattaques d’une ampleur sans égale. Toujours plus sophistiqués, les outils d’attaque prolifèrent vitesse grand V et ont des effets ravageurs. Preuve en est, les hackers n’hésitent plus à compromettre les éditeurs et prestataires informatiques en échange d’incroyables rançons. 

Avec l’attaque NotPetya lancée au début de l’été 2017, les pouvoirs publics ont pris la mesure des conséquences désastreuses que représente une cyberattaque mondiale. Fin 2017, le groupe Merck estimait les pertes liées à l’attaque à plus de 600 millions de dollars. À travers le monde, les conséquences financières du ransomware – c’est-à-dire, du recours aux logiciels d’extorsion – pourraient s’élever à près de 2 milliards de dollars. Un impact inégalé, qui révèle une menace de plus en plus pressante. Pour preuve, en 2018, on note déjà une augmentation de 8 500 % des cas de cryptojacking. 

Ces attaques à répétition témoignent de la fragilité des systèmes d’information (SI) et des conséquences importantes qu’elles peuvent avoir sur le bon fonctionnement des entreprises. Mais elles rappellent surtout la réelle nécessité de mettre en œuvre des procédures de cybersécurité.  


À lire également : EDI : vos données courent-elles des risques ? 

 

Les 5 axes fondamentaux de la cybersécurité en entreprise 

 

Le pourcentage de sociétés victimes de cyberattaques a plus que doublé entre 2014 et 2016, passant de 6,8 à 13,13 %. Compte tenu de l’importance des enjeux, il n’est plus possible aujourd’hui de négliger ne serait-ce qu’un axe de cyberprotection. Et vous, où en êtes-vous dans la protection de votre système numérique ? 

 

Source image à la Une : Pxhere – Domaine public

Philippe SEGUIN

Directeur pôle industriel groupe