Dématérialisation des factures : que retenir du Baromètre 2020 ?

Publié le 23 juillet 2020

Que retenir du baromètre 2020 de la dématérialisation des factures
Christophe Viry
Viry
Christophe
Product Marketing Manager
Catégories
Facture électronique

Generix Group et Best Practices Systèmes d’information renouvellent l’exercice et proposent une édition 2020 de leur Baromètre de la dématérialisation des factures. Un document exhaustif qui fait le point sur l’équipement des entreprises en France en matière d’e-invoicing, les usages de la dématérialisation, mais également les projets en cours, les bénéfices enregistrés et les difficultés rencontrées lors du déploiement. Que retenir de ce baromètre 2020 ? Faisons le point.

TÉLÉCHARGER LE BAROMÈTRE

 

Pourquoi un baromètre de la dématérialisation des factures ?

Best Practices Systèmes d’Information, première plateforme de bonnes pratiques et d’expertises IT, a collaboré pour la seconde fois avec Generix Group pour élaborer un baromètre régulier sur les pratiques des entreprises françaises en matière de facturation électronique. Le but de l’exercice : comparer dans le temps les niveaux de réponse des entreprises et organisations sondées. 

Dans les rangs des interrogés, des grands noms de l’économie française, comme Adidas, Bouygues Construction, Carrefour, Cofidis, FM Logistic, Renault et bien d’autres. Leurs résultats ont été compilés et analysés par un panel d’experts afin de vous proposer non seulement les résultats d’enquêtes, mais également une mise en perspective avec les conclusions du premier baromètre, publié il y a 2 ans. 

Que retenir de l'édition 2020 du baromètre ?

S’il faut tirer un enseignement de ce baromètre de la dématérialisation des factures 2020, c’est que les entreprises françaises ont accéléré la cadence. Preuve en est, aujourd’hui, 76 % des entreprises interrogées sont équipées d’une ou plusieurs solutions de facturation électronique, et 72 % d’entre elles se sont équipées au cours des 3 dernières années.

Elles sont 52 % à s’être équipées en premier lieu à cause des obligations réglementaires. Néanmoins, quel que soit l'élément déclencheur, 64 % des sociétés observent des impacts positifs sur la traçabilité et la fiabilité du processus de facturation, et 50 % sur la réduction du cycle de rapprochement et mise en paiement. 
 

Les différentes études menées année après année auprès des entreprises françaises semblent indiquer une certaine prise de conscience. Cependant, ces chiffres sont à relativiser au regard d’autres données. Lesquelles ? Téléchargez l’intégralité du baromètre de la dématérialisation des factures 2020 pour le savoir.

TÉLÉCHARGER LE BAROMÈTRE