Skip to main content
web scraping applied to e-invoicing
By Christophe Viry
on 26 Sep 2019 2:04 PM

La dématérialisation des factures prévue par la directive 2010/45/UE du 13 juillet 2010 est aujourd’hui en passe d’être généralisée, en France comme en Europe. Avec cette obligation réglementaire, tout un écosystème d’assistance aux entreprises s’est mis en place. Le défi du moment ? Endiguer la dispersion des factures fournisseur engendrée par la dématérialisation. Pour répondre à cette problématique, l’extraction automatisée de documents ou web scraping se présente aujourd’hui comme une solution d’avenir. Comment fonctionne cette technique et pourquoi est-elle si prometteuse ? Le point sur cette option innovante appliquée à la facture électronique.

 

Dématérialisation des factures : comment gérer la dispersion ?

D’ici 2021 ou 2022, chacun s’accorde à considérer que toutes les factures émises en France devront l’être dans un format électronique. Cette obligation de dématérialisation des factures implique pour les professionnels d’enregistrer la facture sur un support fiable et de pouvoir la présenter en cas de contrôle fiscal.

Pour répondre à ces exigences et réduire les coûts de gestion de la facture sortante, les fournisseurs ont le plus souvent créé des portails sur lesquels doivent se rendre leurs clients pour télécharger les factures émises. Conséquence : particuliers comme professionnels sont obligés de se connecter sur différents sites pour récupérer les factures fournisseurs à conserver et intégrer en comptabilité. Pour les entreprises en général, et les PME en particulier, ces tâches sont devenues très chronophages.

 

À lire également : Dématérialisation : bien choisir son prestataire

 

Web scraping : solution innovante au problème

En réponse à cette problématique, une solution empruntant aux codes du web scraping est en train de se développer : l’extraction automatisée de facture sur les sites de publication des fournisseurs. Elle consiste pour les entreprises à pouvoir extraire toutes les factures fournisseurs qui les concernent à partir d’un process automatisé basé sur des API.

 

Comment fonctionne l’extraction automatisée de documents ?

Côté client, il suffit d’indiquer ses login et mot de passe de connexion pour chaque application fournisseur, puis de paramétrer les actions nécessaires pour programmer l’extraction automatique des factures ou des commandes du mois, par exemple. Intervenant en temps réel au fil des téléchargements, l’automatisation des extractions représente à elle seule un gain de temps énorme pour les entreprises.

 

Une mise en œuvre impliquant la création de connecteurs

Pour être mise en œuvre, cette technique requiert un développement particulier de la part des plateformes concernées. Il faut en effet créer des connecteurs en lien avec les applications des fournisseurs pour permettre l’extraction. 

Des services postaux aux transports en commun en passant par la téléphonie et les voyages, plusieurs centaines de connecteurs sont potentiellement à créer pour permettre l’extraction des factures sur ce type de portail. Le développement de cette technique est donc conditionné à l’ouverture des applications fournisseurs pour créer les connecteurs.

 

Pour aller plus loin : Pour une interopérabilité des plateformes de digitalisation des processus


Pratique innovante et réglementée issue du webmarketing, l’extraction automatisée de documents s’avère très utile pour répondre aux nouveaux besoins de la dématérialisation des factures. Mais elle pourrait encore s’étendre demain à des domaines comme le secteur bancaire pour le téléchargement des décomptes ou les résumés d’opérations, par exemple. De quoi s’imposer comme une technique d’avenir dans nos environnements de plus en plus dématérialisés. Vous voulez en savoir plus sur les services liés à la dématérialisation des factures ? Consultez l’offre Invoice Services de Generix Group.

Christophe Viry

Expert in EDI, Software integration, e-invoicing…