[Vidéo] Visibilité en temps réel : quels enjeux côté Supply Chain ?

Publié le 8 septembre 2020

Visibilité en temps réel : quelles évolutions côté Supply Chain ?
Isabelle Badoc
Badoc
Isabelle
Product Marketing Manager
Catégories
Chaîne D'approvisionnement

Generix Group s’est allié à l’Institut du Commerce pour réaliser une étude visant à évaluer les enjeux de la visibilité en temps réel sur les opérations Supply Chain. L’analyse des résultats du panel font émerger trois principaux enjeux : la satisfaction client, la mesure de la performance et la réduction des coûts. Des sujets qui impactent déjà le marché et qui conditionnent son évolution. À quels changements s’attendre dans les années à venir ? Quels axes d’amélioration ont déjà pu être identifiés ? Réponse en vidéo.

Visibilité en temps réel : où en sont les entreprises françaises ?

 

Visibilité en temps réel : l’essentiel de l’étude en vidéo

L’étude Generix Group et Institut du Commerce a été menée auprès de 120 industriels, distributeurs et sociétés de services issus de secteurs d’activité représentatifs de l’économie française (agroalimentaire, automobile, biens d’équipement, etc.). Cette vidéo reprend de façon synthétique les principaux enjeux mis en exergue dans le livre blanc créé à la suite de l’étude, et fait ressortir des chiffres clés permettant de comprendre le degré de maturité des entreprises françaises sur le sujet. 

  • 31 % des entreprises estiment que la visibilité en temps réel doit permettre de tenir la promesse faite au client ;
  • 46 % des interrogés affirment que la visibilité constitue un levier de mesure de la performance globale de la Supply Chain ;
  • 50 % des entreprises françaises interrogées voient la réduction des coûts d’expédition et de livraison comme l’un des enjeux principaux de la visibilité.


Envisager des axes d’amélioration

Difficile pour les entreprises de mesurer leur performance lorsqu’elles ne peuvent pas s’appuyer sur une vision optimale de leurs stocks. Nombre d’entreprises déplorent une absence de vision homogène : 59 % des sondés déclarent avoir une meilleure visibilité en entrepôt que dans les usines ou les magasins. Objectif pour améliorer la situation : parvenir à collecter, « nettoyer » et analyser des données en grande quantité pour mettre en place une traçabilité end-to-end

Autre piste d’amélioration identifiée : les échanges d’informations avec les partenaires et les clients finaux. Aujourd’hui, celle-ci passe encore en majorité par l’EDI et certains modes de communication traditionnels comme les e-mails, le fax ou encore le téléphone. L’étude révèle que les entreprises privilégient la remontée d’informations en temps réel par le biais des plateformes de tracking auprès de leurs transporteurs (22 % des réponses) au détriment des transitaires (11% des réponses), des clients (8 %) et des fournisseurs (3 %). 
 

Si les entreprises françaises ont pris conscience des tous les enjeux de la visibilité en temps réel de leurs opérations Supply Chain, le sujet a encore une belle marge de progression dans les industries hexagonales. Plusieurs axes d’amélioration émergent d’ailleurs, parmi lesquels l’échange d’informations et la fiabilisation des stocks. Les résultats complets de l’étude réalisée par Generix Group et l’Institut du Commerce sont à retrouver dans un livre blanc. 
 

CONSULTER LE LIVRE BLANC