Skip to main content
By Isabelle Badoc
on 07 Jun 2017 12:36 PM
  • EDI
  • eLogistics
  • SaaS
  • TMS/WMS
Tandis que les entreprises ont pris conscience depuis longtemps du besoin de plateformes logicielles standardisées pour la gestion d'entrepôt, la tendance concernant la gestion du transport reste à l’utilisation de solutions spécifiques à l’entreprise et désuètes. Avec le besoin constant de réduire les coûts et d’optimiser les stratégies de routage ainsi que les processus de gestion du risque, il devient essentiel pour les entreprises d’intégrer des solutions innovantes et fonctionnelles. Passer à l’utilisation d’un TMS offre plusieurs avantages considérables.
 

La réduction des coûts de transport

Un TMS est un système éprouvé et standardisé permettant d'organiser commandes et plans de route. Cela participe à l’ambition permanente de réduire la distance parcourue lors de chaque voyage, ce qui a également une incidence sur l’empreinte carbone de l’entreprise. Un TMS aidera automatiquement l’entreprise à mettre en œuvre de meilleures façons de choisir les transporteurs ainsi que les moyens de transport au quotidien, reposant tous sur des critères spécifiques à l’entreprise. Ce type de solution automatisée offre également aux opérateurs la possibilité de visualiser davantage d’options en un coup d’œil, de contrôler leurs processus de facturation et même de précalculer le montant des factures grâce à des fonctionnalités de performance en temps réel (par exemple connaître exactement les articles chargés et livrés et notamment les éléments contractuels spécifiques).
 

La réduction des coûts administratifs

Le TMS permet de gérer des volumes plus importants sans accroître le nombre d’opérateurs nécessaires. Il permet également aux entreprises de regrouper des services de transport fragmentés pour n’en garder qu’un seul. Il les aide aussi à automatiser les tâches autant que possible grâce à la possibilité de configurer les paramètres sur l'ensemble de la chaîne, du contrat d'affrètement jusqu’au système comptable. Par exemple, tout au long du process, de la prise en compte de la commande à la présentation des fournitures, jusqu’à l’ERP, les opérateurs n’auront généralement qu’à traiter les exceptions et les processus de gestion du risque. Cela offre une meilleure visibilité ainsi qu’un meilleur contrôle des process de bout en bout.
 

Isabelle Badoc

Expert in Supply Chain, Warehouse Management, Transport Management, e-commerce Logistics …