Skip to main content
e-commerce azienda
By Isabelle Badoc
on 02 Apr 2019 2:00 PM

Avec l’accroissement des achats réalisés directement auprès des fabricants et sur les marketplaces, la chaîne de valeur industrielle est en pleine évolution. Cette digitalisation des ventes est à l’origine d’un véritable changement de paradigme dans l’industrie. Quels sont les enjeux du développement des ventes en ligne pour les industriels ? Sous quelles conditions réussir cette transformation ? Tour d’horizon des défis à relever en matière d'e-commerce industriel.
 

Développement de sites e-commerce industriels : les enjeux 

Les industriels sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à se lancer dans la vente directe au consommateur, soit sur leur site web, soit par le biais d’une marketplace. Une stratégie d’autant plus pertinente pour les industriels possédant une marque connue du grand public. Ils peuvent ainsi disposer de leur propre boutique en ligne et proposer des ventes privées à prix attractifs. 


Site web interne ou marketplace ? 

Pour investir le champ du e-commerce, les industriels disposent de deux solutions : créer leur propre boutique en ligne ou s’inscrire sur une place de marché. La marketplace est souvent utilisée pour débuter et tester le modèle économique avant de se lancer sur un site dédié, parfois en conservant les deux vecteurs de commercialisation en ligne


Logistique interne ou services externalisés ? 

Pour les opérations logistiques (stockage et préparation des commandes), les industriels peuvent ensuite choisir d’internaliser ou d’externaliser la gestion. S’ils choisissent de gérer la logistique en interne, ils doivent pouvoir réserver un espace à proximité des zones de stockage pour préparer les envois e-commerce industriel. En cas de sous-traitance, ils peuvent recourir aux services des marketplaces comme Amazon pour le stockage, la préparation des commandes et le transport.


Et les transports ? 

Attention : l’acheminement des colis ne répond pas aux mêmes contraintes que le transport des marchandises habituellement pratiqué dans l’industrie. Pour l’approvisionnement de la grande distribution, les industriels affrètent généralement des transporteurs travaillant en lot complet ou ½ lot, acheminant des marchandises sur palette ou en gros conditionnement. En revanche, avec le e-commerce, les expéditions concernent le plus souvent des colis de moins de 30 kg, adressés directement chez le particulier ou en relais colis. 

Les industriels qui démarrent dans la vente e-commerce n’ont pas forcément conscience de toutes les contraintes de la vente en ligne. C’est pourquoi ils choisissent souvent, au lancement, d’externaliser la gestion logistique pour proposer un service capable de satisfaire au mieux le consommateur final. 


L’impact d’un service e-commerce industriel sur le fonctionnement de l’entreprise

Une nouvelle organisation à trouver 

Lorsqu’ils vendent leurs produits aux distributeurs, les industriels livrent en gros conditionnement (cartons, palettes…). Pour toucher le client final en B2C, ils doivent au contraire pouvoir vendre à l’unité : une vraie contrainte lorsqu’on sait qu’une commande e-commerce contient généralement moins de 3 produits et majoritairement un seul article par colis. 

Pour préparer les commandes, il faut par ailleurs réorganiser les zones de stockage ou prévoir un prélèvement régulier des marchandises pour constituer un stock dédié au e-commerce industriel. La préparation des commandes nécessite également une gestion des différents types d’emballage et de calage des produits, ainsi que l’installation d’outils de pesage pour s’assurer du poids des colis dans les services de transport en last-mile delivery


Des marges rognées 

Avec une moyenne de 1,4 produit par colis, le temps de préparation des expéditions par produit vendu est beaucoup plus important en B2C. Sans compter l’indispensable animation des plateformes de vente en ligne pour attirer les clients et les offres commerciales pour concurrencer la grande distribution traditionnelle.  

S’ils vendent moins cher avec des coûts logistiques supplémentaires, les industriels peuvent peiner à obtenir des marges intéressantes en e-commerce. C’est pourquoi ceux qui possèdent des marques très fortes avec des produits aux occasions d’achat peu récurrentes sont les plus sujets à tirer leur épingle du jeu. 


Des ressources humaines à gérer différemment 

La formation du personnel devient un véritable enjeu pour les services RH. Les pics saisonniers d’activité obligent à faire appel à des travailleurs intérimaires qui doivent être opérationnels rapidement. Dans ce cas, il faut pouvoir fiabiliser au maximum la préparation d’envois unitaires, notamment grâce à des zones d’afficheurs LED permettant de limiter les erreurs. 


Un SI à prendre en compte 

Dernier volet de la transformation, le système d’information doit également faire l’objet d’une attention particulière en cas de passage au e-commerce industriel. Chaque transporteur affrétant les marchandises au dernier kilomètre doit en effet être connecté au SI de l’industriel pour la gestion des messages EDI et l’édition des étiquettes d’expédition.  

La gestion des ventes e-commerce est un projet ayant un fort impact sur le plan informatique. S’ils possèdent un WMS, les industriels doivent s’assurer également que le système peut supporter une telle transformation, ce qui n’est pas toujours le cas avec les outils historiques. 


Passer au e-commerce industriel n’est pas une mince affaire. Ce type de projet nécessite en effet une transformation en profondeur des process liés à la vente, à la logistique, aux ressources humaines ou encore à l’informatique. Conditions sine qua non pour réussir : bien préparer le changement et disposer d’un outil souple et agile pour s’adapter à la croissance des commandes dans le temps. Pour gérer au mieux ces contraintes, Generix Group accompagne ses clients dans leur transformation omnicanale et e-logistique. Envie de franchir le cap ? Découvrez la solution Generix Group WMS e-logistics.

 

Découvrir la solution WMS e-Logistics

Isabelle Badoc

Expert in Supply Chain, Warehouse Management, Transport Management, e-commerce Logistics …