ENTREPÔTS PARTAGÉS : UNE OPPORTUNITÉ POUR LES 3PL

Publié le 30 mai 2019

mutualisation_entrepots_generix_-_1
aurelien-henry
Henry
Aurélien
Customer Success Manager chez Generix Group
Catégories
supply chain

Plusieurs acteurs de la Supply Chain comme Walmart, Carrefour ou Danone se sont lancés ces dernières années dans l’exploitation d'entrepôts mutualisés. Objectif : réduire les coûts logistiques et optimiser les moyens de transport pour transformer le lieu en un réel centre de profit. L’entreposage et le transport sont à ce jour les deux formes de mutualisation les plus répandues dans la chaîne logistique. Mais quels en sont les avantages et défis pour les 3PL ?

Aux origines des entrepôts mutualisés 

Dans le schéma d’organisation logistique traditionnel, les prestataires de la Supply Chain disposent de plusieurs entrepôts pour stocker les marchandises de leurs clients selon leurs spécificités (produits secs, produits frais...). Ce mode de fonctionnement les oblige à multiplier les lieux de stockage en fonction de la nature des produits à livrer. 

Avec l’avènement des entrepôts multi-températures, les professionnels de la chaîne logistique sont en train de revoir leur modèle d’organisation. Se pose alors la question : pourquoi maintenir différents points de stockage pour livrer les mêmes clients finaux ?

Certes, les industriels ayant recours aux 3PL sont parfois concurrents. Mais leurs produits sont le plus souvent complémentaires et destinés à un même groupe de clients. De plus, les métiers de la logistique et du transport ne varient pas en fonction de la nature des produits.

Dans ce contexte, les entrepôts mutualisés prennent tout leur sens. Ils commencent d’ailleurs à se développer très sérieusement dans le secteur agroalimentaire tout comme dans le domaine de la parfumerie sélective, du bricolage, ou encore de l’électronique grand public. 

 

Les avantages de la mutualisation d’entrepôt 

Pour les industriels comme les 3PL, les entrepôts mutualisés se présentent aujourd’hui comme une véritable opportunité. 


Adaptation aux besoins et partage des tâches 

Côté industriels, recourir à la mutualisation permet d’abord de réduire les coûts de stockage des produits. Les fournisseurs peuvent ainsi disposer d’une superficie d’entreposage parfaitement adaptée à leurs besoins et partager certaines tâches logistiques, tout en bénéficiant d’une qualité de service améliorée. 

 

Nouveaux services et gestion des risques 

Côté 3PL, les entrepôts mutualisés sont une solution intéressante pour proposer de nouveaux services liés au pilotage des activités de chaque fournisseur intervenant dans l’entrepôt. De plus, c’est un moyen de limiter les risques liés au départ d’un client. Les coûts immobiliers de la gestion d’entrepôt sont ainsi mutualisés entre plusieurs clients. 

 

À lire également : 3PL : vers une inévitable mutualisation des transports

 

Entrepôts mutualisés : les défis à relever pour les 3PL 

Dans cet environnement multi-clients, la gestion d'entrepôts mutualisés peut s’avérer problématique pour les 3PL si chaque client possède son propre logiciel de gestion d’entrepôt (WMS). Dans ce cas, les opérateurs devront apprendre à maîtriser chaque système pour optimiser la gestion des espaces de stockage et de préparation des commandes. Un travail de rationalisation est néanmoins possible pour n’utiliser qu’une seule solution, soit par une négociation en amont, soit lors des appels d’offres.