Generix obtient le renouvellement de sa « Qualification Facture EDI » délivrée par GS1 Lire le communiqué

Recherche
Chaîne d’approvisionnement, Entrepôt
August 3, 2021

Réduction des coûts de transport : les défis à relever

Pour une entreprise, réduire ses coûts de transport relève bien souvent du défi. Pourquoi ? Car selon les responsables logistiques d’ETI et de grandes entreprises interrogées par Generix Group, la réduction de leurs frais nécessite avant tout une optimisation du coût d’achat et une amélioration des outils de gestion opérationnelle. Autant de challenges résumés en une infographie.

Article

Des challenges ultra-prioritaires

Les entreprises de transport de marchandises ont de nombreux défis à relever dans l’optique de réduire leurs coûts de transport. C’est ce que révèle l’étude menée par Generix Group auprès de 217 responsables logistiques originaires de 6 pays.

En effet, pour 65 % de ces derniers, le challenge principal est de réduire les coûts d’achat de transport. Un chiffre qui atteint les 71 % dans le secteur du transport, et 80 % lorsque l’on ne prend en compte que les répondants français.

De plus, 60 % d’entre eux considèrent que l’amélioration des outils de gestion opérationnelle – notamment TMS – est un levier à actionner afin de faire des économies. Ce pourcentage s’élève à 79 % au Canada, 69 % au Portugal et 63 % en Espagne. Loin derrière, 31 % des responsables logistiques interrogés suggèrent également la réorganisation de la fonction transport.

Des freins qui subsistent malgré la volonté de réduire les coûts

Si un grand nombre d’interrogés s’accordent sur la nécessité d’investir dans un outil de gestion plus performant, des réticences existent encore quant à l’implémentation d’un TMS dans leur société.

Premier motif de refus, la difficulté d’évaluer le retour sur investissement de cette solution pour 34 % des interrogés. Un constat qui rend impossible, pour 31 % d’entre eux, de justifier un tel investissement auprès de leurs supérieurs.

Autres freins constatés, des budgets trop restreints ou des volumes trop faibles pour adopter un TMS dans 31 % des cas, voire des besoins suffisamment généraux pour ne pas nécessiter le recours à un outil de gestion opérationnelle plus poussé, pour 19 % des répondants.

Nos derniers contenus

Prêt à optimiser les flux de biens et de données de votre Supply Chain ?

Travaillez avec nos équipes pour concevoir et mettre en œuvre la Supply Chain qui accompagnera votre croissance, adaptée à vos spécificités métier.